• Maladie de Parkinson

     

    maladie de Parkinson

     

     

    La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative qui résulte de la mort lente et progressive de neurones du cerveau. Elle se cractérise en effet par la disparition d'un petit nombre de cellules nerveuses ( neurone ) qui secrètent un neurotransmetteur appelé dopamine intervenant  dans le bon fonctionnement de nombreuses régions du cerveau, indispensable à la survie des cellules. Cette maladie neurologique provoque des troubles essentiellement moteurs.

    maladie de Parkinson

    La cause de la maladie de Parkinson est inconnue. Elle débute le plus souvent entre 45 et 70 ans. 5 à 10 ans environ s'écoulent avant l'apparition des premières manifestations. L'appararition des premiers symptômes est progressive. Après une période de fatigue intense, la maladie se manifeste par des tremblements alors que l'organisme est au repos, une rigidité et une difficulté à initier et effectuer des mouvements.

    Le début de la maladie se présente par des syptômes tels que : une réduction de l'activité, faigabilité anormale, douleurs mal localisées, difficultés d'écriture, tremblement d'une main, raideur fluctuante, etc..

    maladie de Parkinson

    Les complications générales surviennent peu à peu :

    - Les chutes se répètent, la marche devient très pénible voire impossible

    -  les pertes d'équilibre s'aggravent

    - les troubles de déglutition deviennent de plus en plus gênants imposant peu à peu au malade de rester dans son lit.  

    -  Les troubles de l'élocution et de la déglutition deviennent de plus en plus handicapants.

    -      Une dépression s'installe peu à peu, une confusion voire une démence peuvent survenir également ainsi que des troubles de la mémoire et des épisodes de délire : ces manifestations imposent le plus souvent un placement. Dans des formes plus modérées, des troubles de l'attention et une difficulté à entreprendre des tâches complexes sont fréquemment observés.

    - Un besoin urgent d'uriner est fréquemment observé car vessie a tendance à se contracter alors qu'elle est à peine remplie.   

    - Plus la maladie de Parkinson évolue et plus la personne atteinte a des difficultés à bouger, s'habiller, sortir de chez elle, voir de son lit... Un placement devient alors indispensable.     

    maladie de Parkinson

     

     

       

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :