• Maladie d'alzheimer et la musique

    Maladie d'alzheimer et la musique

    La musique exerce un pouvoir connu sur notre bien-être. Elle apaise, détend, permet d’évacuer des émotions négatives, console et nous rend heureux.  Utilisée à bon escient, elle permet de transformer les situations angoissantes et de réduire les troubles de comportement.

    Peu répandue, la musicothérapie commence à occuper de plus en plus de place dans le traitement symptomatique et non pharmacologique de la maladie d’Alzheimer. Elle éveille des sentiments et émotions enfouis alors que la personne atteinte perd peu à peu sa mémoire épisodique, sa capacité à s’exprimer verbalement et sa capacité de raisonner.

     

    Maladie d'alzheimer et la musique

     

    Il est souvent relaté, qu’une personne dans un état avancé de la maladie d’Alzheimer, parlant très peu et dont la mémoire s’étant peu à peu effacée, se souvienne des paroles de chansons populaires en entendant la musique.

    La musicothérapie s’intéresse à la mémoire affective liée aux émotions souvent fonctionnelle jusqu’à la fin de la vie. La musique permet de rétablir les repères familiers (souvenirs) de la personne et de communiquer avec elle. Elle a un pouvoir évocateur en faisant appel à l’ouïe et aux émotions. À l’écoute d’une mélodie, la personne se retrouve instantanément au moment où elle a entendu cette mélodie et revit l’émotion survenue ;
    vous voulez faire l’expérience :
    où étiez-vous ? Avec qui étiez-vous ? Que ressentiez-vous ?
    Lorsque vous avez dansé pour la première fois sur la chanson «feelings». Elle a aussi un pouvoir entraînant par exemple : voulez-vous danser le «rock and roll» ?

     

    Maladie d'alzheimer et la musique

     

    Il n'est pas rare de voir en institution des personnes quasi apathique frétiller, bouger bras et genou et taper du pied en battant la mesure à  l'écoute d'une musique qui rappelle une certaine époque de sa vie. Ils ne demandent qu'une occasion fournie par le personnel soignant pour se lever et d'esquisser quelques pas de danse.

    Et que dire de la personne complètement désorientée dont l'oubli prend de plus en plus de place dans sa vie et qui continue à jouer du piano régulièrement !

     

    Maladie d'alzheimer et la musique

     

    La musique, une thérapie à user sans modération.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :